· 

Chakra Racine - Ma Sécurité Intérieure

CHAKRA RACINE - MULADHARA 

 

Le chakra de la base représente le travail sur lequel repose toute notre démarche, c’est notre fondation. C’est grâce à lui que nous érigeons les bases sur lesquelles reposera tout notre travail d’évolution. Il capte l’énergie de la terre et fait le lien entre l’Esprit et la Matière, à chaque instant de notre existence.

 

Il est situé à la base de la colonne vertébrale entre les organes sexuels et l’anus. Il renferme l’énergie de la kundalini. Il alimente les glandes surrénales qui contrôlent le bon fonctionnement des reins, de la vessie et de la colonne vertébrale. Il est le centre de la longévité et de l’instinct de survie.

 

Lorsqu’il est EQUILIBRE, il favorise la concentration, l’équilibre physique et psychique, le goût de la productivité et de la discipline, ainsi que la capacité de prendre sa place.

 

 

Lorsqu’il est DESEQUILIBRE, il amplifie un sentiment d’insécurité, une peur excessive et un besoin constant de remettre sa vie en question. Il représente la peur d’avancer. Certaines personnes peuvent être portées à trop manger, d’autres à trop dormir. Il devient alors le siège de l’attachement, de l’illusion, de la cupidité, de la gourmandise, de la colère et des fantasmes.

 

J'ai pu remarquer chez mes clientes et clients au fil des années à quel point l'équilibre du chakra racine était difficile à mettre en place et à maintenir, surtout chez les femmes. Et bien souvent cette difficulté énergétique se traduisait par un refus prononcé de se mettre en lien avec la Terre qui représente nos racines spirituelles et énergétiques. 

 

La Terre, c'est aussi le symbole de la mère, cette Terre Mère qui apporte soutien et amour inconditionnel. Refuser la connexion avec la Terre revient donc à refuser consciemment ou inconsciemment le lien avec sa mère physique. 

 

Vous connaissez peut-être l'étude de Lise Bourbeau sur les 5 blessures de l'âme que sont rejet, injustice, abandon, trahison et humiliation. En faisant le lien avec cette théorie j'ai pu observer que les femmes qui ont vécu un sentiment de rejet et d'injustice avec leur mère avaient en règle générale beaucoup de difficultés avec l'ancrage, avec la prise de décision et se sentaient bien souvent en grande insécurité intérieure.  

je vous conseille la lecture du livre "Les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même" qui donne une approche théorique assez intéressante et qui se vérifie assez bien, sans en faire bien évidemment une vérité absolue.

D'après Lise Bourbeau, la réponse inconsciente à la blessure de rejet est la fuite. Et cela se traduit en énergétique par des difficultés d'ancrage et une énergie bien plus tournée vers les chakras supérieurs. 

 

Le lien peut aussi être fait avec la théorie de l'attachement formalisée par John Bowlby après les travaux de Winnicott, Lorenz et Harlow.

Dans les deux premières années de sa vie, l'enfant est très attaché à sa mère ou à la figure maternelle présente. Ce lien d'attachement va alors déterminer comment il se sentira sécure ou non dans sa vie.

 

Pour les femmes ayant vécu un sentiment de rejet avec leur mère, le sentiment d'insécurité pourra être plus ou moins important selon comment est vécu ce sentiment de rejet.

Le rejet est très difficile à vivre émotionnellement, il fait perdre confiance en soi et quand la souffrance est trop intense, il est tout naturel de trouver des façons de fuir cette émotion désagréable qui arrive. Et au fur et à mesure que l'on se coupe de ses ressentis (qui passent en énergétique par le plexus solaire), la tension dans le plexus solaire augmente, rendant de plus en plus difficile la circulation énergétique dans le corps et entrainant à plus ou moins long terme un blocage énergétique au niveau du chakra racine. Et par conséquent un sentiment d'insécurité de plus en plus important. Et ainsi de suite. Et c'est comme cela que l'on se retrouve dans des scénarios de vie répétitifs.

 

Pour les hommes c'est un peu différent dans ce que j'ai pu observer.

Les blessures vécues par les hommes avec la mère d'après Lise Bourbeau sont l'abandon et la trahison. 

En énergétique j'ai souvent constaté que les hommes avaient un rapport différent avec l'énergie de la Terre. Ils y sont naturellement plus liés souvent insconsciemment et lorsque le chakra racine est déséquilibré on va plus avoir besoin de le recharger en le "remplissant", de lui redonner de la force alors que pour les femmes le travail est d'abord de recréer ce lien et les racines au fur et à mesure. J'ai rarement eu des hommes avec un chakra racine qui ne présentait pas de racines énergétiques. 

 

Dans ma pratique j'ai donc souvent vu des femmes en besoin de créer leurs racines et des hommes qui en avaient mais en besoin de débloquer une énergie parfois cristallisée par une sorte de verrou énergétique au niveau du chakra racine.

 

Alors on peut opter pour différentes approches pour lever ces déséquilibres énergétiques. La lithothérapie est une approche très intéressante pour soutenir les personnes en quête d'évolution, de guérison intérieure. Elle apporte un premier pas dans la direction du chemin vers soi. A mon sens elle n'est bien évidemment pas une fin en soi puisque tout travail en énergétique ne saurait se suffire à lui-même mais elle est d'une grande aide pour effectuer un premier déblocage énergétique qui pourra mettre chacune et chacun sur la voie de son propre chemin.

 

Valérie - Ô SOLEIL D'ISIS, LES MINERAUX DU BONHEUR

 

Vous pouvez reprendre ou partager le contenu de cet article à condition de mentionner sa source.

Merci 

Ô SOLEIL D'ISIS - LES MINERAUX DU BONHEUR - LE BLOG